Trois hommes dans un bateau — Édition artistique – ESBAM, 2010

Tous les “O” du livre sont reliés entre eux. Cela fait référence au fil de l’histoire mais aussi à l’objet du livre (matière) en lui même. Les cahiers reprennent les points, les emplacements, les mots contenant des “O”, on peut alors visualiser l’ensemble des “O” dans le livre. Ce n’est pas le support de l’écriture, mais le support d’une couture. Il est devenu objet de contemplation, objet à manipuler, à toucher mais surement plus à lire. Ce n’est plus un livre, mais un objet-livre.

Rapport d'activités CNAP, 2016

Le P'tit Libé, Libération, 2015

Point à point, Puces typo, 2015

Six plus, Libération, 2015

Pictogrammes, Paris, 2015

Le Crieur, Édition, 2015

The Code Chemistry, 2015

La Tricofont, Typographie, 2014

GRAF PARIS, 2014

Benoît Gaignard, Site web, 2013

Éditions, Ministère, 2013

Datavisualisations, ETALAB, 2013

Mémoire Dataviz, DNSEP, 2013

Projet Dataviz, DNSEP, 2013

Air France, ÉSAD, 2012

Treandiseases, GlobalViz, 2012

Typographie 3D, ÉSAD, 2012

MCA, ÉSAD, 2011

Villes invisibles, ÉSAD, 2011

Fourberies, ÉSAD, 2011

Goutte d'eau, ESBAM, 2010

Les "O", ESBAM, 2010